Le licenciement avec un avocat

Les règles du licenciement ont été établies strictement pour que toutes les parties concernées puissent impérativement les respecter. Un salarié licencié qui estime que son licenciement peut être contesté peut se rapprocher d’un avocat pour avoir des conseils ou d’une assistance.

Licenciement : quand consulter un avocat ?

Si le salarié estime nécessaire l’intervention d’un avocat dans le cadre d’un licenciement, il peut parfaitement prendre contact avec un avocat lors de la réception de la convocation à l’entretien préalable. Si vous n’êtes pas trop à l’aise avec le domaine du droit et que vous ignorez même la procédure que votre employeur est tenu de respecter,   consultez rapidement votre avocat. Si vous vous posez également des questions quant à la motivation du licenciement, n’hésitez surtout pas à faire ce pas.

Arrangement ou contentieux ?

Avec un avocat à la tête de la négociation, vous pouvez avancer à un arrangement amiable ou bien à une alternative transactionnelle. Cette démarche vous permettra en effet d’obtenir des conditions de départ plus profitables qu’un licenciement pur et simple. Vous éviterez également la phase contentieuse et le débouché incertain de cette longue procédure. Spécialisé dans le domaine du droit, l’avocat vous conseille et vous apporte des réponses éclairées à toutes ces interrogations. Dans une procédure compliquée, il peut vous être également un grand soutien. Par ailleurs, pour contester son licenciement, qu’il juge injustifié, irrégulier ou nul, le salarié peut parfaitement solliciter une consultation en cabinet.

Recours à un avocat : de nombreux avantages

L’avocat exerce 2 types de fonctions dans le cadre d’un licenciement :

·      Conseil

L’avocat informe et conseille son client sur ses droits pour l’aide précieusement avant toute contestation du licenciement. En passant, il vérifie si les droits du salarié ont été bien respectés. Il informe le salarié des recours possibles et de leurs issues dans le cas contraire. Grâce à ses connaissances et ses compétences, l’avocat sait jusqu’où aller dans la négociation pour les intérêts du salarié. En plus d’être un conseiller, il intervient ici comme un négociateur en vue d’obtenir pour son client les meilleures conditions possible de rupture du contrat de travail.

·      Contentieux

Dans cette fonction l’avocat plaide et défend le salarié licencié. Aux prud’hommes, il le représente pour contester son licenciement. L’assistance d’un avocat est très importante en cas de licenciement, mais le salarié peut toujours choisir de se faire représenter ou assister par une autre personne, mais d’une personne connaissant la loi de préférence, car il s’agit ici de défendre son cas et d’essayer de s’en sortir gagnant. À part l’aide d’un avocat, qui est un bon pilier en matière de licenciement, le salarié licencié peut également compter sur les compétences d’un juriste ou bien d’un représentant du personnel.

Le licenciement avec un avocat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut