Trottinette électrique : l’assurance est-elle obligatoire ?

Dans un souci écologique et pour faciliter vos déplacements au quotidien. Vous avez décidé d’adopter une trottinette électrique. En effet, grâce à sa petite taille, vous ne serez plus coincé dans les embouteillages. Et comme l’engin n’a pas besoin de carburant pour fonctionner. Il vous permet de réduire votre empreinte carbonique. Vous vous demandez d’ailleurs si vous devez souscrire à une assurance pour pouvoir vous en servir. Dans notre guide, vous allez découvrir si l’assurance trottinette est obligatoire ou non.

L’assurance pour trottinette électrique est obligatoire

La trottinette électrique fait partie des engins de déplacement personnel motorisé et des Nouveaux Véhicules Électriques Individuels. De ce fait, pour pouvoir circuler avec sur la voie publique, vous devez souscrire à une assurance. Et cela, peu importe la vitesse de la trottinette électrique. L’assurance obligatoire pour cette machine est l’assurance responsabilité civile. Grâce à cette assurance, vous avez la possibilité d’indemniser les victimes de l’accident que vous avez causé avec votre trottinette électrique. C’est en effet cette assurance qui va couvrir les dommages corporels et/ou matériels que l’accident que vous avez entraîné avec la trottinette électrique a engendrés. Cette assurance ne vous fournira par ailleurs aucune couverture dans l’accident. En effet, même si vous êtes blessé ou que votre trottinette a été endommagée suite à l’accident dont vous êtes le responsable. Vous ne pourrez pas bénéficier d’une prise en charge. Pour pouvoir être assurés, nous vous conseillons de souscrire à des garanties supplémentaires.

A découvrir aussi  Résilier un contrat de professionnalisation: les règles à respecter

Les assurances complémentaires pour une trottinette électrique

Comme nous l’avons dit plus haut, l’assurance responsabilité civile pour trottinette électrique ne couvrira que les victimes de l’accident que vous avez causé. Le vol ou la casse de votre engin ainsi que vos blessures ne seront pas assurés. Si vous désirez optimiser votre couverture quand vous conduisez votre trottinette électrique. Nous vous conseillons de souscrire à des garanties supplémentaires. De cette façon, même si vous êtes responsable d’un accident, vous pourrez bénéficier d’une indemnisation.

  • Les garanties dommages, collision, vol, incendie et autres dégradations permettront de couvrir votre trottinette électrique pour tous les dommages matériels dont elle peut être victime.
  • La garantie individuelle accident ou la garantie personnelle conducteur vous permet d’être assuré si vous êtes blessé dans un accident. Et cela même si vous êtes le responsable du sinistre.

Il est important de souligner qu’avant de signer un contrat d’assurance trottinette électrique complémentaire. Vous devez vérifier toutes les conditions qui s’appliquent à sa jouissance. Vous allez donc vérifier les clauses d’exclusion pour bénéficier des garanties proposées par l’assurance. Mais vous devez aussi vérifier la date de validité de la prise en charge. Sans oublier le plafond appliqué pour les indemnisations. De cette manière, vous évitez les mauvaises surprises quand vous avez besoin de votre assurance. 

Les sanctions possibles si vous ne souscrivez pas à une assurance trottinette électrique

La souscription à l’assurance responsabilité civile pour votre trottinette électrique est une obligation imposée par la loi. De ce fait, si vous ne souscrivez pas à cette assurance obligatoire. Vous vous exposez à des sanctions diverses. En effet, en cas de conduite de la trottinette électrique sans assurance, vous risquez le paiement d’une amende qui peut aller jusqu’ à 3 750 €. Sans oublier le risque de ne plus pouvoir conduire un véhicule terrestre à moteur. Vous vous exposez également à une peine de travail d’intérêt général. Mais il est aussi possible que vous vous exposiez à un risque financier considérable. Effectivement, si vous n’avez pas d’assurance, vous allez devoir prendre en charge personnellement l’indemnisation de ou des victimes de l’accident que vous avez causé. Ce qui peut d’ailleurs vous revenir très cher.

Trottinette électrique : l’assurance est-elle obligatoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut