Loi sur la capacité d’emprunt : il vaut mieux connaître les points essentiels

La capacité d’emprunt peut impacter sur la décision de la banque de vous offrir ou pas un crédit. Il faut dans ce cas vous informer sur ce point avant même de commencer la préparation de votre dossier. Certains facteurs doivent être pris en compte pour faire le calcul. Vous pouvez aussi améliorer votre capacité d’emprunt pour booster votre dossier.

Connaître la capacité d’emprunt est-elle vraiment important ?

Il est primordial de connaître votre capacité d’emprunt surtout pour la banque de votre choix. Celle-ci ne se laissera pas convaincre par de simples arguments. Elle doit s’assurer que vous honorerez vos mensualités comme il se doit. Elle pourra aussi déterminer votre taux d’endettement après le calcul de votre capacité d’emprunt.

Vous ne devrez pas non plus négliger ce facteur si vous voulez demander un crédit au nom de votre société. Il se peut par exemple que l’achat d’un nouveau bâtiment nécessite un financement de la part de la banque. Mais, la capacité d’emprunt permet aussi de savoir votre niveau de dépendance auprès de l’établissement.

Il ne faut pas non plus négliger ce point si vous voulez vous lancer dans un investissement locatif. La capacité d’emprunt peut vous aider à vous orienter sur la gestion financière de votre projet.

Quels sont les facteurs qui peuvent changer votre capacité d’emprunt ?

Différents facteurs peuvent en effet impacter directement sur votre capacité d’emprunt. Ceux-ci peuvent se résumer sur les points suivants :

  • Vos revenus et vos charges mensuels
  • L’existence d’un crédit en cour auprès d’une autre banque
  • La durée que vous envisagez pour le nouveau prêt
  • Votre situation professionnelle (contrat de travail, chômage…)
  • Votre profil personnel (état de santé, âge…)
A découvrir aussi  Comment manager la diversité d’une équipe multiculturelle en entreprise ?

N’oubliez pas que la banque rejettera votre requête si votre profil n’est pas convaincant. L’établissement ne prendra pas le moindre risque. La banque peut aussi vous proposer un long contrat de crédit. La durée peut aller jusqu’à 25 ans selon votre profil surtout votre capacité d’emprunt. Cela implique par contre que vous allez avoir un important taux d’intérêt.

Les conditions de la banque pour calculer votre capacité d’emprunt

La banque se basera de son côté sur d’autres points pour réaliser le calcul de votre capacité d’emprunt. Ainsi, l’établissement peut vous demander les preuves de votre salaire mensuel. Cela est aussi valable pour les revenus fonciers que vous ferez. Il ne faut pas non plus négliger les autres activités pour ne citer que vos différents placements financiers.

Chaque bénéfice sera pris en compte par l’établissement de votre choix. Il faut d’un autre côté fournir les informations essentielles sur votre crédit en cours. N’oubliez pas les autres charges qui vous incombent. Cela est par exemple le cas pour vos loyers, mais aussi les pensions alimentaires que vous devrez payer chaque année.

Il faut insister sur le fait que le calcul de votre capacité d’emprunt aidera la banque à déterminer votre taux d’endettement. Ce dernier doit être inférieur à 33 % si vous ne voulez pas avoir un refus.

Quelques astuces pour améliorer votre capacité d’emprunt

Vous avez reçu un refus de la part de la banque sur votre première de demande de prêt ? Cela peut être dû à votre capacité d’emprunt. Notez toutefois que vous pouvez toujours améliorer ce point si vous le souhaitez. Vous avez même différentes options pour avoir un profil plus convaincant.

A découvrir aussi  Qu'est-ce qui caractérise le droit administratif ?

Vous pouvez par exemple vous servir d’un éco-PTZ qui est sans intérêt et peut durer jusqu’à 15 ans. Il y a aussi le crédit CAF dont le taux d’intérêt ne dépassera pas 1 %. D’un autre côté, vous êtes libre de négocier le taux d’emprunt auprès de la banque de votre choix. Vous avez aussi la possibilité de mettre un bien précis en hypothèque pour améliorer votre capacité d’emprunt. Sinon, il reste enfin la réduction de vos charges mensuelles.

Loi sur la capacité d’emprunt : il vaut mieux connaître les points essentiels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut